Injection d’acide hyaluronique!! Une solution miracle?

Allez le petit pharmacien va tout vous dire sur sur cette molécule qui fait tant parler… et dont les techniques d’utilisation sont tous les jours portées à nos oreilles.

Le temps est responsable du vieillissement du visage, en produisant des changements cellulaires et anatomiques résultant de la perte conséquente du volume des tissus mous.
Avec les nouvelles technologies, le médecin a l’occasion d’aborder ces changements avec l’utilisation des produits de comblement. Ces gels d’acide hyaluronique sont les produits injectables les plus communément utilisés par les médecins pour la correction des anomalies des tissus mous du visage. Toutes les données cliniques recueillies permettent de confirmer que ce produit offre un moyen efficace, non invasif, c’est une alternative non chirurgicale pour la correction des défauts de contour du visage en raison de son énorme capacité à fixer l’eau et à sa facilité d’implantation. Les gels d’acide hyaluronique sont sûrs et efficaces.

ACIDE HYALURONIQUE C EST QUOI ?
Des analyses sur la peau du rat ont montré que la peau contient 56 % de l’acide hyaluronique total de l’organisme [Fraser, Laurent et Laurent ; 1997 ; Hascall et Laurent ; 1997].

En moyenne pour un adulte, la quantité totale d’acide hyaluronique présente dans la peau est estimée à 5 à 8 g [Banks et al., 1976 ; Hascall et Laurent, 1997] ; les concentrations mesurées dans le derme étant de l’ordre de 200 µg/g [ Fraser, Laurent et Laurent ; 1997].

La distribution de l’acide hyaluronique dans le derme n’est pas régulière, mais présente un gradient croissant de l’hypoderme vers le derme papillaire [Tammi et al. ; 1994], les teneurs les plus élevées étant observées juste en dessous de la jonction dermo-épidermique. La teneur en acide hyaluronique de l’épiderme est faible comparée à celle du derme et chez les peaux âgées, l’acide hyaluronique est totalement absent de l’épiderme [Meyer et Stern ; 1994].

De nombreux auteurs s’accordent sur le fait que la teneur en acide hyaluronique de la peau de fœtus ou de sujets jeunes est supérieure à celle de sujets âgés [Tammi et al. ; 1994 ; Ghersetich et al. 1994]. Avec l’âge sa teneur diminue, entraînant une fixation d’eau plus réduite et donc une moins bonne tonicité cutanée. D’autres auteurs n’observent pas de variation notable de la teneur en acide hyaluronique avec l’âge [Meyer et Stern, 1994].
En revanche, ils notent que l’extraction de l’acide hyaluronique est de plus en plus difficile avec l’âge et expliquent ce phénomène comme étant le résultat d’une plus forte liaison de l’acide hyaluronique avec les tissus environnants ; phénomène comparable à celui observé pour le collagène dont le réseau se densifie avec l’âge (molécule plus fortement réticulée et plus rigide).

Nous l’avons vu, l’acide hyaluronique est largement présent dans les tissus conjonctifs.
Comme tous les glycosaminoglycanes (Sucre), il joue un rôle essentiel comme substance de croissance pour la matrice dermique, en fournissant hydratation grâce à ses propriétés hydrophiles et tonicité grâce à ses qualités viscoélastiques.

Il semble qu’il y ait une corrélation entre la teneur en eau de la peau et la teneur en acide hyaluronique du tissu dermique.

Lors du vieillissement cutané, nous observons des altérations significatives des propriétés mécaniques de la peau qui sont liées aux propriétés viscoélastiques des tissus conjonctifs.

Ces données suggèrent qu’il y a une relation entre la jeunesse de la peau et la présence d’un réseau d’acide hyaluronique hydraté viscoélastique dans la matrice extra-cellulaire [Frank et Gendler ; 2001].

En d’autres termes, l’acide hyaluronique peut agir comme agent anti-rides [Tammi et al. ; 1994] et tout traitement qui stimule l’augmentation de glycosaminoglycanes dans la peau va maintenir une bonne hydratation en évitant ou retardant la formation de rides [Pinto ; 1998].

De ce fait, depuis la fin des années 1990, les implants à base d’acide hyaluronique supplantent le collagène en tant qu’implant de comblement pour corriger les défauts cutanés du visage. En outre, le collagène a un inconvénient majeur : son origine animale et le risque associé d’allergie nécessitant un test ou double test préalablement à l’injection :
–        Des réactions d’allergie peuvent être décelées lors du test (ou double test) préalable à l’injection; Selon les auteurs la fréquence des réactions positives varie de 1,3 % à 5 % [Pons-Guiraud, 1992].
–        Malgré un test négatif, des réactions d’hypersensibilité retardée (ou HSR) peuvent apparaître, tant au niveau du test que des zones d’injection [Pons-Guiraud, 1992]. Le Dr Pons-Guiraud rapporte le cas de 8 HSR sur 810 patients traités, soit quasiment 1 %, et ce malgré un test négatif.

ACIDE HYALURONIQUE D ACCORD MAIS QUEL PRODUIT CHOISIR ?
Il existe plusieurs fabricants d’acide hyaluronique en Europe environ plus de 70 mais seuls quelques-uns fabriquent eux-mêmes les produits donc ce sont les produits les plus surs car ces fabricants maitrisent totalement toutes les étapes (de la sélection des matières, en passant par la fabrication, le contrôle, le conditionnement, la libération et la distribution)
Ces laboratoires sont les suivants ; ils sont mis par ordre de présence et d’historique dans ce domaine
–           ALLERGAN
–           QMED
–           TEOXANE
–           CHROMA
–           ANTEIS
–           VIVACY
Certains de ces laboratoires fabriquent pour le compte d’autres laboratoires tels que chroma (fabrique les produits filorga) et anteis ( fabrique notamment les produits MERZ)

Donc en tant que patient ne vous y tromper pas demandez à votre praticien quel est le produit qu’il va vous injecter et surtout quel laboratoire le fabrique.

EFFETS SECONDAIRES AVEC LES INJECTIONS ACIDE HYALURONIQUE
Le taux global d’effets secondaires rapportés est faible pour les implants composés d’acide hyaluronique dédié au comblement des rides.
Suite à l’injection de gels, les réactions habituelles liées aux injections peuvent se produire. Ces réactions (rougeurs, érythème cutané, gonflement, coloration, douleur et/ou démangeaisons) sont généralement résorbées en une semaine après l’injection [Bousquet, 1998; Olenius, 1998; Duranti et al, 1998;. Zbili, 2002, Bès, 2003; Bergeret -cuisine, 2004].

Dans le cas de produits volumateurs tels que Restylane ® Sub Q, la mobilité locale de l’implant peut être lié à des  volumes d’injection plus grands et se résorbe en un mois [DeLorenzi, 2006]. Dans l’étude de Duranti et al. [1998], les effets secondaires sont localisés au site d’injection et sont transitoires; ils concernent environ 12,5% des patients. Les rougeurs et oedèmes sont plus fréquents après l’injection dans les lèvres: 52% des patients ont des rougeurs pendant 48 heures après l’injection et 14% ont un œdème pendant 4-5 jours après l’injection [Bousquet, 1998]. Ces réactions sont transitoires et liées à l’injection elle-même plutôt qu’à l’implant [Bès, 2003].
Dans l’étude de Glogau et al. [2008], les événements locaux indésirables suivant l’injection (ecchymose, la tendresse, l’œdème, douleur) avec deux gels NASHA (Restylane ® ou Perlane ®) ont été liés à l’expérience du médecin injecteur, à la technique d’injection, au volume d’injection et à la vitesse d’injection.

Aux US, La FDA le 18 Novembre 2008 a fait un rapport sur les des événements indésirables associés à l’utilisation de tous les produits de comblement injectables fabriqués la FDA pour les 6 dernières années, de Janvier 2003 à Septembre 2008.
Considérant les résultats, la conclusion de ce document est la suivante:
– La majorité des rapports concernent les implants dermiques injectés dans des sites autres que les  sillons nasogéniens, l’indication de l’utilisation principale,
– Les problèmes attendus sont de légers œdèmes et érythème pour la plupart des effets indésirables signalés,
– Des réactions allergiques peuvent survenir après que les patients ont eu leur deuxième ou troisième injection,
– La formation du personnel est très importante pour le résultat et les  injections doivent être effectuées dans une clinique de santé ou cabinets de médecins.
Ces résultats doivent être considérés à la lumière des limites mentionnées dans le rapport complet.

En France, entre 2003 et 2008, ces produits représentaient un volume de vente en France de plus de 3 000 0000 seringues, cela signifie 600 000 seringues par an. Environ 80 produits sont commercialisés en France par 25 fabricants.
À ce jour, les données de vigilance recueillies ne demandaient pas un suivi spécifique pour les produits mis sur le marché, mais l’ANSM travaille actuellement sur un référentiel afin de superviser les essais cliniques et le suivi post commercialisation afin d’évaluer l’impact des indésirables effets.

Au Canada, Santé Canada, le ministère canadien de la santé, a fait une publication concernant les effets secondaires  avec les gels d’acide hyaluronique en Juillet 2010. En date du 15 Mars 2010, plus de 30 produits de comblement résorbables contenant de l’acide hyaluronique ont été homologués pour la vente au Canada. Depuis, Santé Canada a reçu 32 rapports d’incidents indésirables soupçonnés d’être associés avec des gels de HA notamment dermiques. Les événements indésirables graves ont été détectés avec Restylane ® et Juvéderm®.

Pour conclure, cette molécule est efficace. Le rapport bénéfice/risque est positif.
Mais attention aux faits:

  • qu’elle doit être injectée correctement par un praticien formé
  • que la composition du produit injecté reste résorbable (AH + ou – avec acides aminés et vitamines)
  • de connaitre le produit avant injection
  • de respecter les consignes de votre praticien (avant et après l’acte)

Miracle ou pas? En tout cas efficace avec des risques d’effets secondaires maitrisés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s